• Posologie

    LLC non précédemment traitée et LLC en rechute :

    300 mg à J1, suivi de 1000 mg à J8 pour le cycle 1, puis 1000 mg à J1 de chaque cycle suivant, pendant un minimum de 3 cycles, jusqu’à obtention de la meilleure réponse au traitement, ou un maximum de 12 cycles (tous les 28 jours).

     LLC réfractaire :

    300 mg pour la première perfusion et 2000 mg pour toutes les perfusions suivantes, une perfusion par semaine pendant 8 semaines consécutives, suivies 4 à 5 semaines plus tard, d’une perfusion tous les 28 jours pendant 4 mois consécutifs.

    Lire la suite
  • Mode d'action

    L’ofatumumab est un anticorps monoclonal humain (IgG1) qui se lie à la molécule CD20. La molécule CD20, dont la fonction reste mal connue est exprimée par la plupart des lymphocytes B en dehors des cellules primitives de la lignée B et des plasmocytes. Le CD20 n’est pas internalisé et il n’existe pas de forme soluble, ce qui en fait une cible parfaite pour un anticorps monoclonal thérapeutique. Le mode d’action de l’ofatumumab serait multiple. Il a été montré que l’ofatumumab entraînait certainement une cytotoxicité dépendante du complément. L’ofatumumab a également démontré sa capacité à provoquer la lyse cellulaire aussi bien dans les cellules à expression élevée et basse de CD20 et dans les cellules résistantes au rituximab.

    Lire la suite
  • DCI

    Ofatumumab

  • Mode de prise

    LLC non précédemment traitées et LLC en rechute :

    Première perfusion : initiée à un débit de 12 ml/h. Pendant la perfusion, le débit doit être augmenté toutes les 30 minutes jusqu’à un maximum de 400 ml/h.

    Perfusions suivantes : Si la première perfusion ne s’est accompagnée d’aucun effet indésirable grave lié à la perfusion, les perfusions suivantes peuvent être initiées à un débit de 25 ml/h. Le débit doit être ensuite augmenté toutes les 30 minutes jusqu’à un maximum de 400 ml/h.

     

    LLC réfractaires :

    Première et seconde perfusions : La première et de la seconde perfusion doivent être initiées à un débit de 12 ml/h. Au cours de la perfusion, le débit doit être augmenté toutes les 30 minutes jusqu’à un maximum de 200 ml/h.

    Perfusions suivantes : Si la seconde perfusion ne s’est accompagnée d’aucun effet indésirable grave lié à la perfusion, les perfusions suivantes peuvent être initiées à un débit de 25 ml/h. Le débit doit être ensuite augmenté toutes les 30 minutes jusqu’à un maximum de 400 ml/h.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Arzerra 100 mg, 1000 mg EMA22/08/2017
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici