• Posologie

    Tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques et Adénomes thyréotropes

    Débuter le traitement par Sandostatine L.P. à la posologie de 20 mg toutes les 4 semaines. Chez les patients sous traitement par Sandostatine par voie sous-cutanée (s.c.), l’administration de Sandostatine (s.c.) doit être poursuivie, à la même posologie efficace que précédemment, pendant les 2 semaines qui suivent la première injection de Sandostatine L.P.

    Après 3 mois possibilité de réduire à 10 mg ou d’augmenter à 30 mg de Sandostatine L.P. toutes les 4 semaines.

    La dose sera adaptée en fonction de la réponse de la TSH et des hormones thyroïdiennes.

    Lire la suite
  • Mode d'action

    L’octréotide LP est un octapeptide de synthèse, analogue de la somatostatine. Au niveau hypothalamo-hypophysaire, elle inhibe la sécrétion de l’hormone de croissance et de l’hormone thyréotrope (TSH). Au niveau du tractus digestif, elle inhibe les sécrétions endocrines pancréatiques (insuline, glucagon et polypeptide pancréatique), peptidergiques gastro-intestinales (gastrine, sécrétine, cholécystokinine, entéroglucagon, VIP, motiline), exocrines de l’estomac, de l’intestin, du pancréas et d’origine biliaire.

    Lire la suite
  • DCI

    Octréotide LP

  • Mode de prise

    Injection intramusculaire profonde (muscles fessiers) : toutes les 4 semaines.

    En cas d’administration répétée, l’injection doit être effectuée alternativement dans le muscle fessier droit et gauche.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Sandostatine L.P 10 mg ANSM27/03/2018
    • RCP Sandostatine L.P 20 mg ANSM27/03/2018
    • RCP Sandostatine L.P 30 mg ANSM27/03/2018
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici