• Posologie

    Injection Intramusculaire (30mg L.P.)

    Adénomes thyréotropes primitifs responsables d’une hyperthyroïdie

    1 injection intramusculaire de 30mg tous les 14 jours. En cas de réponse insuffisante, jugée sur les taux d’hormones thyroïdiennes et la TSH, ce rythme peut être porté à 1 injection tous les 10 jours.

    Traitement des symptômes cliniques des tumeurs carcinoïdes

    1 injection intramusculaire de 30mg tous les 14 jours. En cas de réponse insuffisante, jugée sur les symptômes cliniques (flushes, selles diarrhéiques), ce rythme peut être porté à 1 injection tous les 10 jours.

    Injection Sous-cutanée

    Dans l’acromégalie

    La posologie recommandée varie de 60 à 120 mg tous les 28 jours.

    Traitement des symptômes cliniques des tumeurs carcinoïdes

    La dose initiale recommandée est de 90 mg tous les 28 jours (4 semaines) pendant 2 mois.

    Adaptation du traitement

    En cas de réponse insuffisante, jugée sur les symptômes cliniques (épisodes de flushes et selles diarrhéiques), la posologie peut être augmentée à 120 mg tous les 28 jours (4 semaines).

    En cas de réponse suffisante, jugée sur les symptômes cliniques (flushes et selles diarrhéiques), la posologie peut être diminuée à 60 mg tous les 28 jours (4 semaines).

    Traitement des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques

    1 injection de 120 mg tous les 28 jours.

    Lire la suite
  • Mode d'action

    Le lanréotide est un analogue de la somatostatine naturelle. Comme elle, il inhibe différentes fonctions endocrines (dont celle liée par l’hormone de croissance), neuro-endocrines, exocrines et paracrines.

    Lire la suite
  • DCI

    Lanréotide

  • Mode de prise

    Voie sous-cutanée profonde : dans le quadrant supéro-externe de la fesse ou de la cuisse.

    La peau ne doit pas être pincée, l’aiguille doit être introduite rapidement sur toute sa longueur, perpendiculairement à la peau, alternativement du côté droit et du côté gauche.

    Voie Intra musculaire : Lanréotide doit être administré par voie intramusculaire, dans le quadrant supero-externe de la fesse ou dans la région supéro-externe de la cuisse. Les injections intramusculaires seront réalisées alternativement du côté droit et du côté gauche.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Somatuline LP Autogel 90 mg ANSM17/10/2018
    • RCP Somatuline LP Autogel 60 mg ANSM17/10/2018
    • RCP Somatuline LP 120 mg ANSM17/10/2018
    • RCP Somatuline LP 30 mg ANSM15/10/2018
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici