• Posologie

    Monothérapie : 400 mg/j

    La dose initiale est de 20 mg de vénétoclax une fois par jour pendant 7 jours. La dose doit être augmentée progressivement sur une période de 5 semaines jusqu’à la dose quotidienne recommandée de 400 mg selon le schéma suivant :

    Semaine 1 : 20 mg/j

    Semaine 2 : 50 mg/j

    Semaine 3 : 100 mg/j

    Semaine 4 : 200 mg/j

    A partir de la semaine 5 : 400 mg/j

    Ce schéma de titration a pour but de diminuer le risque de syndrome de lyse tumorale.

    En association au rituximab : 400 mg/j pendant 24 mois en suivant le même schéma de titration que précédemment (pour plus de détails sur l’association se reporter au point 5.1 du RCP)

    En association avec l’obinutuzumab: 6 cycles en association avec l’obinutuzumab, puis 6 cycles de vénétoclax en monothérapie.

    Administrer l’obinutuzumab avec une dose de 100 mg le jour 1 du cycle 1, suivie d’une dose de 900 mg qui peut être administrée le jour 1 ou le jour 2.

    Administrer 1 000 mg les jours 8 et 15 du cycle 1 et le jour 1 de chaque cycle suivant de 28 jours, pour un total de 6 cycles.

    Commencer le schéma de titration de dose de vénétoclax sur 5 semaines le jour 22 du cycle 1 et le poursuivre jusqu’au jour 28 du cycle 2.

    Une fois que le schéma de titration de dose est achevé, la dose recommandée de vénétoclax est de 400 mg une fois par jour du jour 1 du cycle 3 d’obinutuzumab jusqu’au dernier jour du cycle 12.

    Lire la suite
  • Mode d'action

    Le vénétoclax déclenche l’apoptose des cellules leucémique (LLC) en inhibant la protéine anti-apoptotique BCL-2, surexprimée dans ces cellules et associée à la résistance à la chimiothérapie.

    Lire la suite
  • DCI

    Vénétoclax

  • Mode de prise

    Voie orale, avaler les comprimés entiers avec de l’eau, à peu près à la même heure chaque jour. Les comprimés doivent être pris au cours d’un repas afin d’éviter le risque de diminution de l’efficacité. Les comprimés ne doivent pas être croqués, écrasés ou cassés avant d’être avalés.

    Au cours de la phase de titration de dose, le vénétoclax doit être pris le matin pour faciliter la surveillance des valeurs biologiques.

    Une hydratation abondante est requise pendant la phase initiale du traitement pour prévenir, autant que possible, le syndrome de lyse.

    Une hospitalisation est recommandée, au moins le 1er jour de prise de vénétoclax, afin de surveiller les paramètres de lyse tumorale et de prévenir ce syndrome.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP venclyxto 10mg, 50mg, 100 mg EMA24/04/2020
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici