• Posologie

    75mg/m²/j en injection sous-cutanée (bras, cuisse, abdomen) quotidiennement pendant 7 jours, suivis d’une période de repos de 21 jours (cycle de traitement de 28 jours).

    Il est recommandé d’administrer au patient un minimum de 6 cycles de traitement.

    Posologie à adapter en fonction de la toxicité hématologique et rénale (cf RCP).

    Lire la suite
  • Mode d'action

    L’azacitidine pourrait exercer ses effets antinéoplasiques par des mécanismes multiples comprenant une cytotoxicité directe à l’encontre des cellules hématopoïétiques anormales de la moelle osseuse et une hypométhylation de l’ADN. Les effets cytotoxiques de l’azacitidine pourraient résulter de mécanismes multiples, comprenant l’inhibition de la synthèse de l’ADN, de l’ARN et de protéines, son incorporation dans l’ARN et l’ADN, et l’activation des voies de dégradation de l’ADN. Les cellules non prolifératives sont relativement insensibles à l’azacitidine. L’incorporation de l’azacitidine dans l’ADN entraîne l’inactivation des ADN méthyltransférases, ce qui engendre une hypométhylation de l’ADN. L’hypométhylation de l’ADN des gènes présentant une méthylation aberrante impliqués dans la régulation, la différenciation et les voies de destruction du cycle cellulaire normal peut entraîner une ré-expression des gènes et une restauration des fonctions suppressives des cellules cancéreuses. L’importance relative de l’hypométhylation de l’ADN par rapport à la cytotoxicité de l’azacitidine en termes de résultats cliniques a été établie en 2016 dans les leucémies myélomonocytaires chroniques.

    Lire la suite
  • DCI

    Azacitidine

  • Mode de prise

    Par injection sous-cutanée.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Vidaza 25 mg/mL EMA29/06/2017
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici