• Posologie

    Peut varier selon l’indication : utilisation en monothérapie ou en association

    Chez l’adulte

    1,4 mg de vincristine/m² de surface corporelle par voie intraveineuse une fois par semaine.

    La dose totale maximale est de 2 mg/semaine.

    Chez l’enfant pesant moins de 10 kg

    0,05 mg de vincristine/kg de poids corporel par voie intraveineuse une fois par semaine.

    Remarque : chez le nourrisson, la posologie est calculée sur la base du poids corporel individuel (et non de la surface corporelle), car le rapport entre la surface corporelle et le poids corporel est disproportionné chez le nourrisson.

    Chez l’enfant pesant 10 kg et plus

    1,5 à 2 mg de vincristine/m² de surface corporelle par voie intraveineuse une fois par semaine.

    Insuffisants hépatiques

    Réduction de 50 % de la dose en cas d’élévation de la bilirubinémie directe à plus de 3 mg/100 ml.

    Lire la suite
  • Mode d'action

    La vincristine est un agent cytostatique appartenant à la famille des « vinca alcaloïdes », isolée à partir de la pervenche de Madagascar. Elle inhibe la polymérisation de la tubuline en microtubules, ce qui bloque la division cellulaire et provoque la mort cellulaire.

    Lire la suite
  • DCI

    Vincristine

  • Mode de prise

    Voie intraveineuse stricte : perfusion de courte durée, en surveillant l’absence d’extravasation

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Vincristine Hospira 2 mg/2 ml ANSM31/03/2017
    • RCP Vincristine Teva 1 mg/ml ANSM19/04/2018
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici