• Posologie

    Cancer du sein, cancer de la prostate : implant de 3,6mg à injecter tous les 28 jours

    Cancer de la prostate : implant de 10,8mg à injecter tous les 3 mois

    Lire la suite
  • Mode d'action

    La goséréline est un agoniste de la LH-RH, hormone naturelle de libération des gonadotrophines (GnRH). En cas d’administration prolongée, la goséréline entraîne une inhibition de la sécrétion des gonadotrophines hypophysaires et une suppression de la synthèse des stéroïdes sexuels (testostérone et estradiol).

    Lire la suite
  • DCI

    Gosereline

  • Mode de prise

    Injection de l’implant par voie sous-cutanée dans la paroi abdominale antérieure.

    La stimulation initiale de l’axe gonadotrope est responsable d’une élévation transitoire de la testostéronémie (effet « flare up ») ou de l’estradiolémie. Chez l’homme, il convient d’associer un traitement anti-androgène au moins pendant le premier mois.

    Surveillance spécifique pour prise en charge adaptée : troubles de l’humeur, patients à risque d’ostéoporose, à risque cardiovasculaire.

    Chez la femme non ménopausée, la goséréline n’empêche pas le risque de grossesse.

    Lire la suite
  • RCP

    • RCP Zoladex 3,6 mg ANSM22/09/2017
    • RCP Zoladex 10,8 mg ANSM22/09/2017
Ce contenu est réservé aux professionnels de santé.
Veuillez vous connecter à votre compte, ou créez le ici